Journal Métro: Next City Vanguard 2017: À la recherche de projets urbains inspirants

2 juin 2017

Par Andréanne Chevalier TC Media

 

Quel sera le prochain projet qui permettra à Montréal d’inspirer les communautés d’ici et d’ailleurs? La réponse pourrait bien se trouver aujourd’hui au terme du Big Idea Challenge organisé dans le cadre de l’événement Next City Vanguard 2017.

Depuis mercredi, une quarantaine de jeunes de moins de 40 ans, qui ont été choisis pour participer à cet événement, effectuent des visites chez des organismes communautaires, dans des quartiers ou des lieux spécifiques, tels le marché Jean-Talon ou la Maison Notman.

Ils sont aussi rendu visite à la Ruche d’art Saint-Henri mercredi. Né à Montréal au début 2011, le concept des Ruches d’art compte maintenant 30 de ces espaces créatifs dans la métropole. Elles permettent au public de se rassembler pour développer leur fibre artistique. Les matériaux qu’on trouve dans ces locaux sont donnés, et un accent est mis sur la réutilisation et la récupération. Il n’y a pas de coût pour y participer. L’ambiance se veut collaborative et non compétitive. «L’art est un comportement humain. En faire aide à exprimer sa voix», a fait valoir Janis Timm-Bottos, qui est à l’origine de ce concept. Cent onze de ces lieux existent maintenant dans le monde. Et le projet cherche à s’implanter dans chaque quartier au Canada.

650

Pour la première fois, l’événement Next City Vanguard 2017 se tient dans une ville canadienne et la candidature de Montréal a suscité beaucoup d’enthousiasme. Plus de 650 candidatures de partout au monde ont été soumises au comité alors qu’il en reçoit normalement la moitié moins, soutient un membre de l’organisation et directeur du développement de la Faculté des Arts et Sciences de l’université Concordia, Paul Simard.

Les participants du Next City Vanguard 2017 se sont ainsi imprégnés de l’expertise d’ici pour apprendre de projets déjà en place et rapporter ce savoir avec eux pour aider à changer leurs propres communautés. Ils sont aussi rassemblés pour proposer des idées concrètes qui contribueront au développement urbain et communautaire de Montréal.

«On est une ville qui avance grâce à nos citoyens, explique un membre de l’organisation et directeur du développement de la Faculté des Arts et Sciences de l’université Concordia, Paul Simard. Et tout le monde travaille sur l’accessibilité, qu’on parle d’accessibilité physique, économique ou de sécurité alimentaire. On voulait, avec ce thème, amplifier les initiatives déjà en place».

Les défis présentés aux groupes ont été préalablement identifiés par l’organisation de l’événement. On y trouve par exemple celui de maximiser l’accessibilité de la population au Dépôt alimentaire NDG, celui de créer des liens et d’étendre le mandat de la bibliothèque pour enfants du centre Tyndale St-Georges ou celui de designer les espaces extérieurs du Bâtiment 7. Le projet gagnant, qui sera proprosé par les participants et qui sera déterminé aujourd’hui, recevra une bourse de 7000$ pour mettre en place la stratégie ou l’outil choisi par le comité de sélection.

«La plupart des organismes partenaires n’ont pas les fonds pour des consultations, a dit M. Simard. Même si les projets qui les concernent ne gagnent pas, ça ne veut pas dire que c’est terminé. Des liens sont créés.»

Infos
Présentation du Big Idea Challenge, animée par Andy Nulman (en anglais)
Vendredi 19h
DB Clarke Theatre, Université Concordia
1455 Boulevard de Maisonneuve Ouest

http://journalmetro.com/actualites/montreal/1148443/next-city-vanguard-2017-a-la-recherche-de-projets-urbains-inspirants/

 

site by percolab